Livraison offerte sur toutes les commandes !

0

Votre panier est vide

janvier 10, 2021 2 lire la lecture

Un cambrioleur s'introduit chez vous, que se passe t'il si la situation dégénère ? Peu-t’il porter plainte si vous attentez à son intégrité physique ?

Je me doute que casser la gueule à votre détrousseur peut être tentant si vous lui tomber dessus.

Nous allons voir ensemble dans cet article :

  • Le cas d'un cambrioleur qui se blesse.
  • Pourquoi ne pas l'enfermer.
  • Nos astuces pour ne pas se faire avoir !

Alors c'est parti, commençons tout de suite avec le cas d'un pillard que vous auriez décidé de heurter !

Cambrioleur blessé, quelle accusation ?

Les articles 222-7 et suivants du Code Pénal prévoient les sanctions en matière de violences physiques ou agressions physiques.

Le voleur peut demander à faire examiner ses blessures suite aux coups et blessures reçus.
Rentre en ligne de compte la notion d'ITT (incapacité totale de travail).
Si le médecin détermine qu'il est suffisament ammoché et que cela l'empêche de travailler (continuer ses activité de pillard), vous serez poursuivi avec de plus grosses peines.
  • Violence physiques légères
Vous risquez une contravention de 4ème classe soit 750€ d'amende.
Il s'agit du cas où le malfaiteur ne justifie d'aucun jour d'ITT, vous ne risquez ici qu'une simple remontrance
  • Violences physiques ayant entraîné une ITT de 8 jours ou moins
Vous risquez une contravention de 5ème classe soit 1.500€ d'amende, il s'agit ici encore d'un simple avertissement.
  • Violences physiques ayant entraîné une ITT de plus de 8 jours
Il s'agit d'un délit, les sanctions sont tout de suite plus lourdes, vous risquez 3 ans d'emprisonnement et 45.000€ d'amende.
  • Violences physiques ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente
Sanctionnées d'une peine de prison de 10 ans et de 150.000 euros d'amende au maximum.
  • Violences physiques ayant entraîné le décès de la victime.
Il s'agit d'un crime passible de la réclusion criminelle à perpétuité.
(plus de détails sur https://www.jurifiable.com/conseil-juridique/droit-penal/agression-physique)

Bandit enfermé, quelle inculpation ?

En France, plus encore que dans d'autres pays, détenir un bandit contre son gré est une très mauvaise idée.

Je ne vous parle même pas du cas où vous décidez de l'enchainer ou de l'emmailloter dans du papier bulle !

On a vu ces derrières années de nombreuses histoire faire la une des faits divers.

Pour ne vous en citer qu'une, Olga jazac cette coiffeuse ruse qui avait décidé de séquestrer son cambrioleurs durant plusieurs jours et qui l'avait obligé à avaler du viagra pour violer son malfaiteur durant plusieurs jours avant de le libérer!

Séquestrer un brigand reste donc une très mauvaise idée, s'il décide de vous attaquer en justice, condamnationpeut être lourde !

 Vous trouverez plus de détails concernant l'inculpation pour séquestration sur le site de village-justice.

Repousser un voleur sans le défigurer

De nombreux moyens existent pour faire fuir un cambrioleur sans l'abîmer et sans attenter à sa vie.

Si le sujet vous intéresse nous vous recommandons de consulter nos précédents articles concernant nos astuces pour piéger sa maison en toute légalité sans écorcher qui que ce soit.
Pour exemple il vous est tout à fait possible de l'aveugler, de l'éblouir ou d'utiliser des lanceurs de fumée.

piéger sa maison contre les cambrioleurs et que celui ne porte pas plainte


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.